thunderbird

Députés français sous Ubuntu-Linux

  • Article Currently 2.60/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

 Rating : 2.6/5 (25 votes cast)

Députés français sous Ubuntu-Linux, Firefox, Thunderbird et OpenOffice
Afin que les députés français de la prochaine législature soient équipés en logiciels libres sur les bancs de l' Assemblée Nationale, cette dernière vient de lancer son appel d'offres. En novembre 2006, une enquête diligentée par le Président de l' Assemblée Nationale, Jean-Louis Debré, démontrait que malgré des coûts de mise en oeuvre et de formation, les solutions informatiques à base de logiciels libres étaient d'un apport non négligeable en termes d'économies. Il avait été alors décidé d'équiper en conséquence les postes micro-informatiques mis à la disposition des députés de l'hémicycle.

Ubuntu, Firefox, Thunderbird et OpenOffice
Un appel d'offre avait alors été lancé et publié dans le Bulletin Officiel des Annonces des Marchés Publics en date du 4 janvier 2007, avec un début de prestations programmé pour le 1er mars 2007.
Ce marché comprennait :

  • la définition et la réalisation de la nouvelle configuration logicielle (pour rappel : système d'exploitation basé sur GNU/Linux, la suite bureautique OpenOffice.org, le navigateur Web Firefox et un client de messagerie libre)
  • l'assistance technique à la commande d'équipements micro-informatiques
  • la définition des spécifications techniques nécessaires pour assurer la compatibilité du système de gestion centralisée des postes micro-informatiques avec leur configuration logicielle
  • l'élaboration des procédures d'exploitation de la configuration logicielle
  • la maintenance pendant un an de la configuration logicielle et des procédures d'exploitation
  • des prestations optionnelles relatives à la mise en oeuvre et à la maintenance du système de gestion centralisée des postes des députés.



Et les gagnants sont...
Finalement, ce sont les sociétés Linagora et Unilog qui ont remporté ce marché, et qui équiperont donc dès cet été les postes de travail des députés français avec la distribution basée sur Debian Ubuntu Linux, ainsi que le navigateur web Firefox, le client mail Thunderbird et la suite bureautique libre OpenOffice 2.0. Sont concernés 577 ordinateurs.
Plus qu'une migration massive de postes, on notera toutefois le caractère hautement symbolique de cette dernière, qui marque un changement des mentalités, avec un passage des logiciels propriétaires (Micro$oft et Window$ en tête), aux logiciels libres.

Source : http://www.generation-nt.com

Non seulement ce sont des logiciels gratuits et libres mais en plus ils fonctionnent mieux ... pourquoi s'en priver? oÔ